Définition :

Un radical (souvent appelé radical libre) est une espèce chimique possédant un ou plusieurs électrons non appariés sur sa couche externe. Il se note par un point. La présence d'un électron célibataire confère à ces molécules, la plupart du temps, une grande instabilité (elles ne respectent pas la règle de l'octet), ce qui signifie qu'elles ont la possibilité de réagir avec de nombreux composés dans des processus le plus souvent non spécifiques, et que leur durée de vie en solution est très courte.

 

35 ans, et après ? 

Une expérience après l'autre, les sens qui s'aiguisent, les ardeurs impétueuses des débuts, droit comme un i...

I...diot ? Peut-être.

Après avoir traversé 2013 avec panache, je me retrouve avec un début d'année 2014 oscillant et vacillant. 

J'entends avec effrois, toujours les mêmes perplexités concernant ma personne. Tout change et rien ne change...j'avais fait un post en 2005 intitulé : la faim vient en mangeant...prémonitoire...Toujours d'actualités.

Je me relis en souriant, non pas avec un sourire réjouit et supérieur, du style : je vous l'avais bien dis...Non plutôt, un sourire cynique et désabusé. La clairvoyance n'est pas un don, la stupidité, oui...

En parlant de clairvoyance, je pense que nous entrons désormais dans un ère de non retour. Entre 2000 et 2010, la communication virtuelle a explosé, le jeunes sont rivés à leur smartphone comme des bêtes furieuses, on fait des études à n'en plus finir sur l'impact des réseaux sociaux, on n'a jamais été si interconnectés qu'aujourd'hui alors que les statistiques de la solitude dans les pays occidentaux explosent...certains n'ont plus de discussions avec leurs pairs qu'au rythme d'une fois par semaine, parfois par mois !

Les rencontres aujourd'hui se font par le biais d'internet, c'est devenu monnaie courante, certains expriment même leur désarroi en expliquant qu'ils se mettent au numériques car ils n'arrivent plus à rencontrer des personnes dans la vie courante, hallucinant non ?

Mais, au delà, de ses quelques apparences, somme toute, bien anecdotiques, se dresse un constat bien plus amer.

Dans les années 2000, qui, pour rappel, ont succédé au années frics de 90, a commencer une crise sans précédent qui continue de gangréner nos sociétés occidentales.

Dans une volonté d'accentuer leurs profits les grands groupes industriels, consciemment ou inconsciemment, ou bien (peut-être) était ce à la demande du bon consommateur (?), bon bref, nous avons été abondé de programmes de Télé réalité, de stars éphémère, de chaines d'informations fast food et continue...Le rythme s'est accentué entre 2009 et 2010 avec les crises économiques successives...

Avez-vous remarquez comme tout, je dis bien tout les programmes qui cultivés un temps soit peu l'esprit critiques du spectateur, ont disparus du paff ? Mais si rappelez vous : Arrêt sur Images, Droit de réponses, Apostrophes, Culture Pub... pour certains ils ont été purement supprimés, d'autres simplement vidés de leurs substances subversives...On leur a préférés des émissions telles que Un diner presque parfait, les Chtit à Ibiza, The Voice...et bien d'autres.

J'ai assisté l'autre soir au jugement en direct sur le plateau de Ruquier de Frédéric Taddeï qui est un des derniers défenseur de la liberté d'expression...avec des allégations si absurdes et sarcastiques que j'avais envie de jeter ma télé par la fenêtre.

Une autre fois , sur le plateau d'Ardisson, le fameux Gaspard Proust relève "qu'aujourd'hui si t'es pas un gauchiste enragé ou un facho, t'as l'impression d'être Nana Mouskouri coincée entre les Stones et les Sex Pistols..." ça laisse rêveur...

Extrait ici :

Bon bref, je m'éloigne de mon propos. Toujours est-il qu'à l'ère du temps de cerveau disponible, l'ére du cerveau critique est absou, absourdissant, non ?

En fait, je pense que le programme est simple à l'ère post subprimes, l'économie va si mal, qu'il faut faire consommer à tout prix et de tout...donc faire disparaitre la notion de critique serait la première phase.

La seconde serait de faire disparaitre la notion de raison, basiquement la notion qui voudrait que je diffère mon achat à plus tard, lorsque j'aurais dans l'ordre : payer mon loyer, mon eau, mon électricité, mon assurance, ma bouffe, et mes impôts...mais on a inventé un concept fantastique (en fait deux...) : le crédit à la consommation et le retour de la pulsion.

Je ne vais pas m'arrêter sur le premier mais m'attarder un peu sur le second : comment attiser la pulsion, comment dégagé le consommateur de tout raisonnement logique qui va le pousser à s'acheter le dernier Iphone 5 S alors qu'il ne gagne que 1300 € par mois ? Ben, je sais pas mais ça marche !!! Les gens sont de plus en plus impulsifs, les gens sont de plus en plus violents et de plus en plus irrationnels...

Je crois (mais c'est tout à fait personnel) que la notion de complexité a déserté les foules, lorsque le raisonnement devient plus complexe que le simple fait de devoir aller d'un point A à un point B, lorsque qu'on ajoute un point C ça devient vraiment dur et si on introduit une inconnue X alors là, tout le monde est perdu ou alors ça vire au gang bang...

Mais je m'égare encore. 

La notion de populisme, ça vous parle ? Est bien le populisme, aujourd'hui il est partout, il est présent dans le liquide vaisselle que la ménagère achète pour que son linge lave plus blanc que blanc (non aujourd'hui c'est plus noir que noir...), il est présent dans : le site de rencontre avec sélection des membres à l'entrée...(et à la sortie ? Il est comment le membre ? Toujours aussi reluisant ???)

Le populisme c'est aussi un courant de pensée appelé FASCISME : l'extrême droite à fait son terrain de jeux du populisme. 

Donc, attention, équation à trois inconnues, mon petit un est un amenuisement de la pensée critique, mon petit deux est l'exarcerbation de la pulsion, mon petit trois est "un choc de simplification" (oui mais culturel !!)...

Trouverez vous la mystérieuse inconnue qui va monter dans les sondages si l'on fait une corrélation de tous ces facteurs ???

Non ? 

Toujours pas ?

Bon ben, on se donne rendez vous le 30 Mars et le 25 Mai...

 

Allez bon programme TV...

 

crazy-looking-crazy-man